Le Comté, le marché chinois et nos rivières moribondes...

Un excellent reportage sur la production de Comté (+24% de production ces 3 dernières années) et les conséquences de ses dérives structurelles.Les rivières Franc-comtoises sont de nouveau le théatre de mortalités (truites principalement) ces derniers jours.L'histoire se répète, jusqu'à quand? qu'il n'y ait plus de salmonidés sauvages dans ces rivières légendaires pour pouvoir constater de nouvelles mortalités?

https://www.facebook.com/lemonde.fr/videos/284772066083430/  (pas besoin de compte Facebook pour lire cette vidéo!)

La vague de chaleur arrive, le pire est certainement devant nous...

Les dernières pêches éléctriques dans la Loue https://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/vallee-de-la-loue/2020/07/25/peche-electrique-dans-la-loue-a-cleron-doubs-un-rendez-vous-annuel-pour-un-bilan-encore-decevant.html#more-13524

Les causes sont pour la plupart connues, mais très peu d'avancées concrètes sur le terrrain depuis les manifs du début des années 2010 (Ornans, Goumois, St Hyppolite, Jeurre ...) comment pourrait il en être autrement?

 

 

 

Déclin des rivières franc-comtoises: à lire absolument

Un excellent article qui synthétise et vulgarise les dernières avancées des travaux (7 années d'études) sur les pollutions et déséquilibres écologiques de la Loue, mythique rivière de Franche comté qui a fait rêver des générations de pêcheurs à travers l'Europe, voire le monde (n'ayons pas peur des mots!!)

Beaucoup de causes et effets qui peuvent également être transposés sur la plupart de nos (pauvres) cours d'eau...

a lire absolument...et n'oubliez pas de manger du Comté BIO, le consomateur final a le pouvoir de faire évoluer des pratiques contestables, il est en plus généralement bien meilleur!

https://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/vallee-de-la-loue/2020/06/2...

Bellegarde sur Valserine, 1931...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une magnifique photo de l'ancien barrage aujourd'hui détruit, sur le Rhône à Bellegarde sur Valserine, en 1931.Bellegarde-sur-Valserine fût la 1ère ville de France éclairée grâce à la force motrice des cours d'eau alentours (Rhône principalement mais aussi Valserine) qui alimentaient aussi de nombreuses industries: Papeterie, moulins, tuileries etc...

Les vestiges du barrage et de l'usine sont encore visibles quand le niveau de l'eau est bas (marnage dû au fonctionnement par éclusées du barrage de Génissiat en aval).

Photo collection privée Eric Toiseux.

Merci à Christian!

 

 

Pêche le 11 Mai 2020!!

Chèr(e)s sociétaires,

 

Suite à l'annonce gouvernementale d'hier, jeudi 7 mai, la pratique de la pêche dans notre département sera bien possible dès ce lundi 11 mai.

Cette pratique de la pêche sera encadrée par les mesures de protection vis-à-vis du Covid 19: respect des gestes barrières, distanciation sociale, pas de regroupement de plus de 10 personnes et respect du rayon de 100 km autour du domicile.

 

A l'heure actuelle nous pouvons certifier uniquement que seule la pêche au bord des cours d'eau sera possible (de la berge ou en marchant dans l'eau là où c'est autorisé).

 

En effet la règle générale énoncée par le gouvernement est que l'accès aux plans d'eau et la navigation restent interdits pour le moment. Les Préfets ont la compétence et pouvoir au niveau local de lever totalement ou partiellement ces interdictions.

Nous attendons des informations de la part de la Préfecture concernant ces 2 points: accès aux plans d'eau et navigation.

 

Nous communiquerons dès que de nouvelles informations et/ou précisions nous seront fournies par les services de la Préfecture.

 

En vous souhaitant une excellente "ré-ouverture"!!

 

Infractions Loi pêche et confinement!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers adhérentes et adhérents,

La situation inédite que nous traversons n'arrête visiblement pas les personnes mal intentionées et sans scrupules: des infractions à la loi Pêche et des actes de vandalisme ont été relevés au cours des dernières semaines sur nos cours d'eau, des plaintes ont été déposées (dans la limite du cadre fixé par le décret sur le confinement et les déplacements autorisés).Panneaux réserve arrachés et vandalisés, Pêche en réserve fédérale, pêche avec hameçons triples et ardillons sur le parcours no-kill, pêche sans permis etc...

Pour rappel, la pêche n'est pas une activité physique indispensable, sa pratique ne justifie pas de se déplacer et peut donc faire l'objet d'un PV par les forces de l'ordre.

Toute personne habitant à proximité des cours d'eau et constatant (ou ayant constaté) des actes de vandalisme, de pollution, de braconnage est priée de nous contacter au 06 10 52 15 27 ou par mail à l'adresse du groupement: valsemine@gmail.com (n'hésitez pas à transférer à vos connaissances habitant près de nos cours d'eau, pas forcément des pêcheurs!!)

Vous remerciant par avance pour votre vigilance, voici pour rappel les limites de la réserve fédérale de Métral (Basse Valserine) en photos...

Faute de grives...

Faute de pêche pour cause de confinement, on a séléctionné quelques vidéos sympathiques avec pour toile de fond la protection des milieux aquatiques et l'engagement pour la mise en valeur de notre patrimoine exceptionnel mais si fragile et si mis à mal...

Plus que jamais il est temps pour tout un chacun de penser ou repenser son engagement de pêcheur et citoyen responsable, les associations, AAPPMA, les rivières et milieux aquatiques ont besoin de nous tous, les éléctions dans nos structures de pêche de loisir approchent...ENGAGEZ VOUS!!

Voici qq inspirations... 

-L'Albarine fait figure d'exemple en matière de reconquête de qualité d'eau et de travaux d'aménagements: voici quelques recettes du succès sur cette rivière qui était un véritable cloaque il y a à peine 25 ans...

https://www.youtube.com/watch?v=0-JG9YmF_60&feature=youtu.be

-On reste tout près avec la très dynamique AAPPMA de Pont d'Ain, qui nous présente ses actions et projets.

https://www.youtube.com/watch?v=xFp78sm-OLY

-Les Rivières Sauvages de.... l'Ain toujours!! des mini films à consommer sans modération 

https://www.grosfichiers.com/sdeabzZVa58

- Le superbe film de Philippe Laforge "Des Sentinelles au chevet des rivières" sur les lauréats du Prix Charles Ritz qui récompense les actions engagées des associations (AAPPMA, collectifs etc...).

https://www.soslrc.com/2020/04/04/film-des-sentinelles-au-chevet-des-riv...

-Une série de vidéos très didactiques mises en ligne par le Parc Naturel Régional du Haut Jura sur la continuité écologique.

https://www.soslrc.com/2020/04/18/cest-quoi-la-continuite-ecologique/

Enfin un peu de pêche, avec la mise en ligne de la première partie du film de la FDAAPPMA de ...l'Ain!

https://www.youtube.com/watch?v=eg5d1XW4U-E

Bon visionnage et tenez bon!!

 

ouverture J-5: ATTENTION CHANGEMENT DE REGLEMENTATION!!!

L'ouverture approchant à grands pas, merci de noter le changement de réglementation en vigueur sur tout le département de l'Ain:

MODIFICATION DU QUOTAS SALMONIDES ARP 2020: 

3 truites fario par jour et par pêcheur*.

 

Les panneaux sur site ont été modifiés pour faire apparaître cette nouvelle règlementation.

 

*L'intitulé exact de l'ARP2020 est 5 salmonidés dont 3 truites farios ou 2 truites farios et un ombre commun par jour et par pêcheur.Nos cours d'eau n'abritant ni Ombres communs ni truites Arc-en -ciel (en théorie!!), le quota de prélèvement est donc de 3 truites farios par jour.

 

En souhaitant à tous nos adhérents une excellente saison 2020!!

Le vilain gros canard...focus sur le Harle Bièvre

 

 

 

 

 

1,2,3.....11  femelles patrouillent en escadrille sur la Basse Valserine!!

Photo de M.BARREL

 

Voici un excellent article qui présente en détails cet oiseau majoritairement piscivore bien connu des pêcheurs qui arpentent nos berges.

https://www.peche-protection-vallee-ain.fr/uploads/file/harlebi__vrearticlePPVA_-_Copie.pdf

L'AAPPMA de PPVA (Pêche et Protection de la Vallée de l'Ain) gère les lots amont de la Basse Rivière d'Ain en 2ème catégorie et a vu les populations de harles bièvre exploser en 2017-2018 (et celles des salmonidés inversemment s'effondrer!) notamment sur les petits affluents "pépinières" (Veyron, Ecottet, Riez), véritables réservoirs de biodiversité indispensables à la survie des derniers salmonidés sauvages d'une basse Rivière d'Ain déjà largement mise à mal par EDF et le fonctionnement de sa chaîne de barrages (éclusées mortelles et échouages de juvéniles au printemps, désoxygénation de l'eau restituée, gestion abbérante des débits...)...sans parler des pollutions diverses et variées, captage pour la maîsiculture etc...non elle n'avait vraiemment pas besoin du Harle cette pauvre "BRA" !!!

Sur nos cours d'eau, le Harle, arrivé du Léman par le Haut Rhône est bien présent depuis une grosse quinzaine d'années.Son impact a été largement constaté par les pêcheurs: des secteurs complètement desertés, un comportement grégaire des truites pour faire face au prédateur près des meilleures caches, des juvéniles absents....Le profil de nos cours d'eau ( encaissés , eaux claires: il chasse à vue, difficiles d'accès, peu fréquentés) plaît particulièrement à ce redoutable pêcheur qui peut devenir extrêmement méfiant, à la différence du cormoran que la présence de pêcheurs ne semble pas effrayer.

La présence de cet oiseau piscivore a été signalée très en amont sur nos cours d'eau, jusqu'au Rocher des Hirondelles (Chézery) sur la Valserine en 2018 et St Germain de Joux sur la Semine.

Le groupement Valsemine profite de cet article pour rappeler à ses membres de ne pas hésiter à signaler toute observation de harles, de tout poisson bléssé  et de faire des photos si possible.

Merci et bonne lecture!!

 

10 ans déjà...

 

 

Photo: M.BARREL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a 10 ans déjà...le 13 Janvier 2009, des promeneurs en raquettes, interpellés par la couleur et l’odeur quelque peu inhabituelles de la Valserine contactent le Groupement Valsemine et la gendarmerie pour alerter d’une possible pollution.

Plusieurs milliers de litres  de fioul domestique viennent de partir dans la Valserine, la citerne à simple paroi d’un centre de vacances s’est vidée dans une tourbière avant de rejoindre  la rivière au lieu-dit du Niaizet, à l'Ouest de la commune de Léléx.

Vont s’en suivre des jours noirs pour les bénévoles du Groupement, entre constats de pollution, dépôts de plainte, aide aux différents corps étatiques (sapeurs-pompiers, gendarmerie , ONEMA etc..), interviews dans la presse régionale,etc.. la tâche sera loin d’être évidente et  certains pouvoirs publics ou élus tenteront de minimiser cette pollution …visible sur des dizaines de kilomètres, jusqu’à Bellegarde sur Valserine et la confluence avec le Rhône !

Des prélèvements seront effectués (tissus de truites pour analyses, suivis physico-chimiques), des pêches électriques menées au printemps 2009 laisseront apparaître un secteur déserté: s' il n’y a pas eu de mortalité directe en janvier, les truites (qui constituent la seule et unique espèce piscicole présente sur la haute Valserine) se sont déplacées, les cailloux sur la zone la plus touchée semblent avoir été passés au chalumeau, aucune vie aquatique n’a résisté…

Dix ans et 500 000 EUR plus tard (principalement le coût de dépollution de la tourbière, mais aussi les dommages et intérêts à la charge du pollueur versés aux AAPPMA et FD01…) , la Nature a, semble-t-il repris ses droits, la Fédération de l’Ain a effectué une pêche électrique d’inventaire  à l’automne 2018 sur le secteur du Niaizet, avec des résultats très positifs : biomasse mono-espèce importante, bonne répartition des classes d’âge…

La rivière remercie la poignée d’obstinés- Services de l’Etat, citoyens lambda-: Michel, Jean-Pierre, David, Romain…A quelques heures près et sans leur opiniâtreté, cette pollution aurait pu passer quasi inaperçue, dans le silence de l’épais manteau neigeux qui enveloppait la Haute Vallée de la Valserine...

Pages